Fondation Pérène

Centre jurassien de pédagogie et d'éducation spécialisées

La Fondation Pérène est née en 1999 de la fusion de l’ex- Foyer Jurassien d’Education (1946) et de l’ex-Centre orthopédagogique Plein Soleil (1964). Elle accompagne des enfants et adolescents connaissant des difficultés significatives d'apprentissage scolaire, consécutives à un handicap mental (pouvant être associé à un handicap physique), à des atteintes psychopathologiques, à des troubles du développement, du comportement ou du langage.

En partenariat avec les familles, la Fondation Pérène assume des prestations telles que :

  • l'éducation précoce spécialisée
  • l'enseignement spécialisé
  • l'accompagnement éducatif
  • l'orientation professionnelle
  • l'accueil résidentiel
  • les mesures pédago-thérapeutiques
  • les transports d'élèves, les repas et l'infrastructure générale

La Fondation Pérène favorise l'intégration dans l'école publique des élèves qu'elle accueille, sous différentes formes et pour les situations où cela s'avère pertinent. La Fondation Pérène est une fondation privée (articles 80 et suivants du Code Civil Suisse) reconnue d'utilité publique. Elle est sous la responsabilité formelle, juridique et financière du Canton du Jura, Département de la Formation, de la Culture et des Sports. Sous l'égide de la loi scolaire, elle collabore étroitement avec le Service de l'Enseignement.

En chiffres

Situation le 31.12.2016

Effectif des enfants / adolescents :

121 places occupées (en classes spécialisées, ateliers de développement et internat)
103 élèves effectifs
51 enfants suivis par le Service éducatif itinérant

Effectif du personnel :
72.5 équivalents plein temps (EPT), occupés par 115 collaboratrices et collaborateurs fixes

Nombre de sites : 8

Transports : 36 localités desservies quotidiennement, pour environ 360 trajets et 8'000 km hebdomadaires

Budget annuel
Environ 9,7 Mio. CHF


Un peu d'histoire...

 

1940 
L’Asile pour enfants arriérés, voit le jour à  Delémont, aboutissement du projet initié par la Société Pédagogique Jurassienne dès 1909.

1946 
L'Asile pour enfants arriérés devient le Foyer Jurassien d'Education.

1948 à 1966
Le Foyer jurassien d'éducation se développe.

1964
Naissance de l'association du Centre orthopédagogique Plein Soleil à Delémont. Elle se fixe pour but de créer une école de pédagogie curative pour des "enfants semi-éducables".

1965
Concrétisation de son but par l’Association Plein Soleil, avec l’ouverture de La Brasserie à Delémont.

1966 à 1971
Croissance du Centre Plein Soleil et ouverture d’une classe à Porrentruy.

1968
Création d'une section « formation professionnelle » au Foyer jurassien d'éducation.

1978
Le Foyer jurassien d’éducation devient une Fondation.

1981
Le Centre Plein Soleil s’ouvre au polyhandicap, et accueille des enfants présentant des handicaps physiques, mentaux, sensoriels, moteurs. Ouverture de deux classes préscolaires.

1982
Création d’un internat au Centre Plein Soleil.

Le Service éducatif itinérant (SEI) est rattaché à Plein Soleil.

1983 – 1987
Augmentation progressive des ouvertures extrascolaires dans le cadre de l’internat.

1988
L’Etat demande aux institutions jurassiennes s’occupant de la scolarisation et de l’accompagnement des enfants en situation de handicap d’étudier la possibilité de regrouper leurs forces.

1989
Cette étude aboutit à un projet de construction d’un internat commun au Foyer jurassien d’éducation et au Centre Plein Soleil, et d’un centre commun de pédagogie curative pour dix classes.

1992
Arrivée à l'internat des premiers enfants en fauteuil roulant.

1993
Création d’une entité juridique commune aux deux institutions, définie comme Centre de pédagogie curative, habilité à donner une formation scolaire spéciale à des élèves présentant un handicap mental léger, moyen, sévère ou profond, avec ou sans atteintes psychopathologiques ou physiques.

Le Foyer jurassien d’éducation reprend sous son égide la classe décentralisée créée en 1990 à l’Ecole primaire de Bassecourt par le Service de l’enseignement sous l’impulsion d’un groupe de parents.

 

 

1997
La nouvelle Fondation Foyer jurassien d’éducation – Plein Soleil prend effet.

Début des travaux du nouvel internat.

1999
52 groupes de travail constitués de collaborateurs, de parents, de personnes extérieures, élaborent le cadre du projet d'établissement. 

La Fondation Foyer jurassien d’éducation – Plein Soleil devient la Fondation Pérène.

Ouverture du nouvel espace de vie de Pré-Rambévaux.

2000
Ouverture du nouvel espace pédagogique de Porrentruy à la Villa Merguin.

2003
Ouverture de l’Unité d’accueil transitoire (UAT), destinée à des enfants présentant des troubles cognitifs et psycho-socio-affectifs complexes ;  d’abord à Courtedoux, puis déménagement à Porrentruy. 

Ouverture d’une classe intégrée à l’école enfantine de Châtillon.

Ouverture d’une classe intégrée à l’Ecole secondaire de Bassecourt.

2005
Rattachement à la Fondation Pérène du Centre de compétences delta (CCD), destiné à des élèves présentant d’importants troubles du langage.

2006 

Ouverture d’une classe décentralisée à l’Ecole primaire de l’Oiselier à Porrentruy.

2008
Suite à la Réforme de la péréquation financière (RPT - niveau fédéral), la Fondation Pérène passe sous l’entière responsabilité administrative et juridique du Service de l’enseignement jurassien. Les enfants et les adolescents accueillis ne sont plus des « assurés » ou des « invalides », mais des « élèves » soumis à la Loi scolaire.

Élargissement de l'âge limite d'accueil des élèves, de 18 à 20 ans.

2010
Ouverture d’une classe pour élèves âgés de 18 à 20 ans.

2011
Création à Saulcy du Chemin des droits et des devoirs de l’enfant.

Le Centre de compétences delta (CCD) est rattaché complètement au Service de l’enseignement et quitte la Fondation Pérène.

2013
L’unité d’accueil transitoire (UAT) ferme ses portes, dans la perspective de créer une nouvelle structure de ce type rattachée uniquement au Service de l’enseignement.

Plusieurs structures existantes sont adaptées pour les élèves présentant des troubles du spectre de l’autisme (TSA).

 


Fondation Pérène, Chemin du Palastre 18, CH-2800 Delémont, Tél. +41(0)32 421 16 00, fondation@perene.ch