Le secteur thérapeutique

Le secteur thérapeutique organise et réalise les suivis thérapeutiques internes (psychomotricité, musicothérapie et logopédie) des élèves durant leur parcours scolaire, ainsi que les mesures pédago-éducatives pour les enfants d'âge pré-scolaire.

Aussi, il coordonne les collaborations avec les professionnels externes des milieux médicaux (médecin référent, pédopsychiatre, infirmière scolaire, pharmacie, etc.) et  thérapeutiques (logopédistes, ergothérapeutes et physiothérapeutes des CRE, psychologues et psychothérapeutes, etc.).

Le secteur thérapeutique est en outre responsable du réseau interne de santé scolaire qui exécute les missions assignées par l'Ordonnance concernant le service de santé scolaire du 5 décembre 2000 (RSJU 410.71).

Responsable de secteur : 

Yasmina Bendjelloul
Chemin du Palastre 18, 2800 Delémont
Tél. 032 421 16 00
yasmina.bendjelloul@perene.ch

Responsable d'équipe : 

Evelyne Grillon
Chemin du Palastre 18, 2800 Delémont
Tél. 032 421 16 55
evelyne.grillon@perene.ch


Logopédie

Le but principal de la logopédie est d’améliorer les compétences de commu­nication chez les enfants / adolescents présentant des troubles du langage, ainsi que de prévenir ou d’atténuer les conséquences handicapantes de ces troubles, tant sur les plans personnel et social que scolaire et professionnel.

Les pathologies les plus fréquemment rencontrées dans le travail avec les enfants sont : 

  • les troubles de parole (ou dyslalie) et d’articulation
  • les troubles du langage : retard de langage et dysphasie
  • les troubles du débit : bégaiement et bredouillement
  • les troubles de la voix : dysphonie, rhinophonie et rhinolalie 
  • les troubles d’acquisition du langage écrit : dyslexie et dysorthographie

Le logopédiste assume la responsabilité de la prévention, de l’évaluation, du traitement et de l’étude scientifique des troubles associés et des troubles de la communication humaine.

Dans ce contexte, la communication englobe toutes les fonctions liées à la compréhension et à l’expression du langage oral et écrit ainsi qu’à toutes les formes appropriées de la communication non-verbale.

Psychomotricité

La psychomotricité se base sur l’interrelation entre les fonctions motrices et la vie psychique de l’individu, le corps étant considéré comme le point d’ancrage des expériences sensorimotrices, émotionnelles, affectives, cognitives et sociales.

L’objectif central de la psychomotricité est de structurer l’ensemble de la personnalité et de favoriser l’évolution et l’adaptation des comporte­ments sur le plan moteur, affectif, social et cognitif.

La thérapie psychomotrice est indiquée pour les troubles suivants : 

  • motricité globale et fine (équilibre, coordination, graphomotricité)
  • planification et réalisation du geste
  • tonus (crispations, manque de tonus, tics et bégaiement)
  • orientation spatiale et temporelle
  • communication verbale et non-verbale
  • comportement (agitation, agressivité, impulsivité)
  • attention, concentration et apprentissage

La psychomotricité sollicite à la fois les fonctions psychiques et les fonctions motrices et sensorielles de l’enfant ou de l’adolescent. Elle l’aide à harmoniser sa manière d’agir avec son corps, sa manière d’être dans son corps, et/ou sa manière d’être avec les autres.

Musicothérapie

La musicothérapie est une forme thérapeutique de rééducation ou d'aide psychomusicale qui utilise le son et la musique sous toutes leurs formes pour des enfants / adolescents. Elle permet de les faire progresser sur le plan de la socialisation (structuration et analyse de la relation), de la communication, du rythme de vie et de l'estime de soi.

La musicothérapie est indiquée pour les troubles suivants :

  • le déficit d'attention et les problèmes de concentration
  • l'inhibition, l'hypotonie et l'hyperactivité
  • les troubles psychologiques et troubles associés
  • l'anxiété, les angoisses, les traumatismes
  • un handicap sévère et profond

La musicothérapie active est axée sur des productions sonores au moyen de la voix, de percussions ou autres. L'enfant ou l'adolescent s'exprime à travers la musique et les sons ; il s'agit essentiellement d'un travail sur la communication non verbale.

La musicothérapie réceptive est fondée sur l'écoute d'extraits musicaux ou de sons, un répertoire qui va des bruits aux musiques du monde. 


Service Educatif Itinérant

Le Service Educatif Itinérant (SEI) dispense des prestations d'éducation précoce spécialisée et des traitements psychomoteurs chez le jeune enfant, de la naissance à l'entrée à l'école.

L'éducation précoce spécialisée et la psychomotricité peuvent être proposées à l'enfant de manière indépendante ou complémentaire.

Dépliant SEI à télécharger


L’éducation précoce spécialisée :

L'éducation précoce spécialisée intervient dans la prévention et le traite­ment des troubles du développement. Elle conseille et soutient les parents, notamment dans leur rôle éducatif. Elle intervient également en appui à l'intégration dans les structures d'accueil de la petite enfance.

L'éducation précoce spécialisée propose un accompagnement pédago-éducatif lors de séances hebdomadaires qui se déroulent, en principe, au domicile de l'enfant. Cette intervention vise à stimuler tous les domaines de développement de l'enfant en tenant compte des difficultés personnelles sur le plan cognitif, de la motricité, de la relation, du langage, de la communication ou de l'autonomie.

 

La psychomotricité :

La psychomotricité permet, dans les cas plus spécifiques de troubles psycho­moteurs, de favoriser l'évolution et l'adaptation des comportements sur le plan moteur, affectif, social et cognitif. Elle aide le jeune enfant à harmoniser sa manière d'être et d'agir avec son corps et / ou sa manière d'être avec les autres.

Ce traitement est indiqué lors de troubles de la motricité globale et fine, du tonus, du schéma corporel, de l'orientation spatiale et temporelle.

La thérapie se déroule en individuel dans les salles de psychomotricité de la Fondation Pérène.


Fondation Pérène, Chemin du Palastre 18, CH-2800 Delémont, Tél. +41(0)32 421 16 00, fondation@perene.ch